loader

Midi-Gourmand Tatsima 2018


Rédigé par admin
le
Classé dans : Articles
Mots clés : aucun
Rosé catalan décoiffant

Son accent ne trompe pas. Julien Ditté, le vigneron du domaine Amistat, est Catalan. Ce Perpignanais d'origine, autodidacte du vin, a fait ses armes en tant que maître de chai à Saint-Émilion où il rencontre Olivier Cazenave. Ensemble, ils vont réaliser leut projet : faire du vin à partir de Grenache, sans contrainte. Sur un terroir très schisteux, dans les Aspres sur les contreforts du Canigou. Aujourd'hui le vigneron gère 3.5 hecatres de vieilles vignes, sauvées de l'arrachage. "Tatsima" est un rosé à l'envers de tous les codes. Décoiffant et réjouissant.

Avec quoi le déguster ?

Avec des anchois au sel ou des pélardons bien faits

Où le boire ?

Entouré de toutes sortes de personnes, décalées ou classiques

Comment l'apprécier ?

Ce n'est pas un rosé que l'on va servir à 10°C avec des glaçons, mais à 12°C pour le laisser remonter tranquillement à 15°C

Le pitch à faire en l'amenant

Julien et Olivier voulaient faire un rosé à contre-courant de la mode : un vrai vin de garde avec de la couleur. Cette cuvée n'est définitivement pas un vin comme les autres. Pour le vigneron, c'est aussi "une cuvée identitaire pour défendre le grenache, cépage emblématique de la Catalogne". Sur un terroir schisteux, avec du grenache donc et aussi du macabeu, issus de vieilles vignes de 60 à 70 ans. "Tatsima", l'envers de "Amistat" est bien à contre-courtant des rosés piscines. tout en tension avec des amers magnifiques. Oui, il est "délicieusement bon".

Anne Schoendoerffer - Midi gourmand